Pour changer de langue

menu / cliquer pour afficher

- derniers articles publiés


Nous avons pensé ce site comme une sorte de pont d'information entre un morceau de France et un morceau de Russie, plus précisément entre la République du Tatarstan (et plus généralement le monde turco-tatar, qui s’est étendu, bien au-delà de ce petit territoire, de l’océan pacifique à la Pologne du temps de l’ancienne Tartarie) et l’Occitanie, cette région historique française qui occupait le tiers sud de la France actuelle (en réalité nous parlerons de l’Occitanie entre Rhône et Atlantique, complétée par la Catalogne française et le Pays Basque français).

Certains peuvent se demander pourquoi le Tatarstan et pourquoi l’Occitanie?

Parce que tous deux, même s'ils n'occupent pas une place de premier plan dans la hiérarchie mondiale des endroits les plus visités dans le monde, ont, à notre avis un fort potentiel historique et culturel et un charme particulier, associés à des ancrages dans l'actualité. Et également parce qu'il est possible de trouver quelques similitudes dans leurs deux développements historiques et culturels. Par conséquent, il semble très intéressant de faire découvrir ces deux ensembles l'un à l'autre.


Commençons par le Tatarstan.

Pour situer le Tatarstan, quelques cartes peuvent être les bienvenues...

Pour agrandir les photos, cliquez dessus avec la souris

********  caru010-100   ********  caru020-100  ********   caru030-100  ********


Citons une célèbre phrase de Rudyard Kipling : «L’Occident c'est l'Occident. L’Orient c'est l'Orient. Et jamais il ne se rencontreront ». Le Tatarstan peut montrer le contraire. C'est une expérience unique et peut-être la seule région en Russie, où l'Orient et l'Occident se sont réunis et ont formé une intéressante symbiose, exprimée dans la politique publique, la culture, le patrimoine architectural et même dans la société.


Par exemple le Tatarstan peut être considéré comme un modèle en Russie de la communauté eurasienne, où coexistent pacifiquement une origine orientale et une origine occidentale (en particulier dans le visage du peuple tatar).

Mais plus étonnant encore, la ville de Kazan, capitale du Tatarstan, qui est pourtant officieusement considérée comme la troisième capitale de la Russie, après Moscou et Saint-Pétersbourg, est cependant très méconnue en Russie et est quasiment inconnue en France.
Et pourtant, au Tatarstan il existe de nombreux sites d'histoire ancienne et d'antiquités, qui pourraient peut-être faire l'objet de l'attention de touristes étrangers …
Mais il est vrai aussi qu'il y a quelques problèmes dans le développement du tourisme et des infrastructures touristiques dans ce pays, apparemment avec des capacités financières et organisationnelles limitées pour ce domaine.

Cependant, il ne fait aucun doute que ces problèmes peuvent s'améliorer étape par étape. Le potentiel est très élevé ; la République du Tatarstan peut le réaliser.


Et maintenant pourquoi l’Occitanie du Rhône à l’Atlantique ?

Pour nos amis fancophones quelques cartes vont là aussi leur permettre de bien situer l'Occitanie...

Pour agrandir les photos, cliquez dessus avec la souris

********  cafr010fr-100   ********  cafr020fr-100  ********   cafr040fr-100  ********


On n’y trouve pas Paris, la Côte d'Azur ou les stations de ski des Alpes qui sont les endroits les plus visités par les touristes du monde entier, y compris de la Russie et tout particulièrement d'une certaine catégorie de touristes fortunés et souvent incultes qui cherchent sans doute plus à se faire voir qu'à voir.
Cependant l’Occitanie se caractérise par une position géographique excellente mélangeant avec bonheur montagne, campagne, rivage maritime et zone urbaine avec un impressionnant patrimoine historique, culturel et scientifique s'étendant de la période préhistorique (Aurignacien, Magdalénien, Cro-Magnon - la grotte de Lascaux avec ces célèbres peintures rupestres) jusqu'à nos jours (région phare pour l'aéronautique et le spatial) en passant par l'époque gallo-romaine, le Moyen Age, la Renaissance et les époques modernes.

Notons par ailleurs que plusieurs sites sont inclus dans le patrimoine mondial de l'UNESCO.



Pour notre part, nous voulons faire une contribution à la formation d'une image attrayante du Tatarstan pour les francophones et réciproquement exposer les attraits de l’Occitanie aux russophones.

Ainsi, ce portail d'information se développe (progressivement, car nos moyens sont limités) en plusieurs langues, sans que les articles proposés soient toujours des copies les uns des autres.

En français nous allons tenter de vous faire découvrir le Tatarstan. Et parallèlement, en russe et en tatare, nous ferons de même pour l’Occitanie.


Nous espérons que vous n'aurez pas l'impression que notre site est seulement destiné à l'essor du tourisme entre ces régions si éloignées. Probablement que notre site peut servir à cela mais c'est bien la géographie, la structure de la culture, l'histoire, l'art, la science, le gouvernement et la vie sociale qui seront les principaux objets de notre attention. Peut être aussi pourrons nous nous enrichir de vos propres expériences.

Vous le voyez ce projet est ambitieux et nos moyens faibles. La première étape sera d'organiser le site, principalement sous la forme d'articles thématiques avec des photos et des interviews. Dans l'avenir, nous espérons pouvoir l'étoffer d'analyse et de recherche.

Nous nous souhaitons bonne chance!

Inera Safargalieva et Jean Potier

cartes Jean Potier, à partir de fonds de carte de http://www.histgeo.ac-aix-marseille.fr/ancien_site/carto/ et de wikipedia/russie ou wikipedia/tatarstan

 

Copyright © 2016 caravanarba.org - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public