Pour changer de langue

Cet article va vous permettre d'acquérir quelques informations historiques basiques...

La géographie du Tatarstan en quelques données…

Les informations ci-dessous proviennent principalement du site du ministère de la jeunesse, des sports et du tourisme de la république du Tatarstan.

          ********  caru010-100   ********  caru020-100  ********   caru030-100  ********

La République du Tatarstan est l’une des 21 républiques constitutives de la fédération de Russie (il y a au total 83 « sujets fédéraux » parmi lesquels les républiques ont le degré d’autonomie le plus élevé).

La capitale, Kazan, se situe à 799 km à l’est de Moscou.

La superficie est proche de 68.000 km² (280 km du nord au sud et 460 km d’ouest en est) et la population en 2010 est de 3,8millions d’habitants. (A titre de comparaison la Suisse compte 41.000 km² et 7,9 millions d’habitants, et la région Midi-Pyrénées compte 45.000 km² et 2,9 millions d’habitants).

Le Tatarstan est situé sur le cours moyen de la Volga et sa frontière de l'est est proche de l’Oural central. C’est un pays de plaine : 90% du territoire ne dépasse pas l’altitude de 200m et le point culminant est de 256m.

Les sols se répartissent entre sols cultivés, forêts et steppes.

Le climat est un climat continental modéré avec des écarts de température moyenne allant de -14° en janvier a +19° en juillet. Le volume de précipitation est de l’ordre de 500 mm d’eau par an. (A titre de comparaison, la pluviométrie moyenne du sud-est de la France est de 600 mm).

La principale richesse du Tatarstan vient de son sous-sol avec l’extraction de pétrole et de gaz. C’est la deuxième région de production de pétrole de la fédération de Russie avec une production supérieure à 30 millions de tonnes par an et les réserves estimées sont de l’ordre du milliard de tonne. (Rappelons que la fédération de Russie vient de passer au 1er rang des pays producteurs de pétrole devant l’Arabie Saoudite)

La valeur de la production industrielle est supérieure à celle de la production agricole ; il faut principalement citer la pétrochimie, les engrais, la machine-outil, la l’électronique, l’informatique, les hélicoptères et l’automobile (principalement les usines KAMAZ et leurs 56.000 employés).

La population est très multiethnique avec une majorité relative de Tatars suivi de près par les Russes ; le reste de la population se partageant en 115 ethnies différentes dont 6 ont plus de 10.000 représentants.

Les religions les plus représentées sont l’Islam (principale religion) et l’Orthodoxie, mais on trouve également des représentants des religions Catholiques, Protestantes et Juives. L’Islam du Tatarstan est un Islam très modéré (souvent appelé Euro-Islam et issu du "jadidisme" du 19eme siècle ) et particulièrement tolérant vis-à-vis des autres religions et philosophies.

 

Volga et Kama

La Volga

C’est le plus grand fleuve d’Europe avec ses 3700 km depuis les collines de Valdaï à 228m d’altitude entre Moscou et Saint Petersbourg jusqu’à la mer Caspienne.

 Fichier:Volgarivermap.png

carte tirée de «  Karl Musser - wikipedia/volga »

Le cours de la Volga est séparé en trois morceaux qui sont tous ponctués par de très vastes retenues d’eau créées par des barrages établis à la fois pour la production hydroélectrique et la régulation du débit du fleuve.

Le cours supérieur, de la source jusqu’à la retenue de Rybinsk. Un système de canaux relie son cours supérieur à la mer Baltique.


Le cours moyen, de Rybinsk jusqu’à Samara en traversant les villes de Iaroslav, Nijni-Novgorod, Kazan, et Samara.

Le barrage de Samara a créé le réservoir de KouÏbychev qui avec ses 6450 km² de surface est le plus grand lac de retenue d’Europe. Il remonte jusqu’au nord de Kazan à 550 km au nord.

Le cours inférieur, du sud de Samara jusqu’à la mer Caspienne (mer fermée) en traversant les villes de Saratov, Volgograd (ancienne Stalingrad) et Astrakhan au début du delta. A proximité de Volgograd débute le Canal de la Volga au Don qui permet de rejoindre la mer noire.

La Kama

C’est le principal affluent de la Volga. Elle a 1805 km depuis ses sources sur le versant ouest de l’Oural jusqu’à son confluent avec la Volga à 60km à vol d’oiseau au sud de Kazan. Comme pour la Volga, son cours a été aménagé avec des barrages et des retenues d’eau.

La principale ville qu’elle travers avant de rentrer au Tatarstan est Perm (à peu près un million d’habitants).

Mais en réalité, comme au confluent le débit moyen de la Kama est légèrement supérieur à celui de la Volga, le cours inférieur de la Volga devrait être appelé celui de la Kama. Le rôle historique et symbolique de le Volga a fait que les noms ne seront pas changés… On trouve des exemples analogues partout dans le monde comme entre le Mississipi et le Missouri et plus près de nous entre la Seine et l’Yonne.

Jean Potier

Copyright © 2019 caravanarba.org - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public