Pour changer de langue


Zilant, le dragon couronné, depuis 2004 est le symbole officiel de la ville de Kazan et est inclus dans ses armories avec la Chapka de Kazan. Plus tôt, pendant l'empire russe, le dragon a été utilisé officiellement comme armoirie pendant 145 ans (de 1781 à 1926) selon une version ou pendant 187 ans (de1730 à 1917) selon une autre.

Dans l'ère soviétique l'usage des armoiries a été interdite. Son nom « Zilant » vient du mot tatar Elan-Djilan (serpent). Ce nom est associé au site d’origine de Kazan où, selon la légende, vivait un serpent dragon ailé.

Certains habitants, malgré l’image du symbole suprême, trouvent qu’en réalité le dragon ressemble à un vulgaire coq avec ses pattes semblables à des pattes de coq et sa couronne qui donne l’air d’une crête. Malgré cela son image reste sympathique.

La couronne d’or, dans l’interprétation officielle, signifie un grand niveau de développement. Au dessus, la Chapka de Kazan, en fourrure de zibeline avec ses pierres précieuses, qui couronnait les monarques, symbolise apparemment les statuts anciens et actuels des états et territoires tatars.

 dragon cplt 070

Wikipedia: armoiries de Kazan

 

Après la conquête russe et le rattachement en 1552 du Khanat de Kazan au grand duché de Moscou, la Chapka de Kazan (couronne de Kazan, ndt) a été ramené par Ivan le Terrible à Moscou. Maintenant, elle est visible au Kremlin de Moscou. Certains pensent que cette coiffe royale, autrefois destinée à la cérémonie d'intronisation des khans tatars de la Horde d'or et du khanat de Kazan, a été le prototype de la « chapka Monomaque » (couronne des tzars de Dimitri IV, couronné en 1367 à Pierre le grand, couronné en 1694, ndt), le symbole de l’autocratie russe que l’on peut voir également aux musée des armures à Moscou.

dragon cplt 100         dragon cplt 060

Wikipedia: 1 - Chapka de Kazan ; 2 – Chapka Monomaque

Selon certaines sources, la chapka Monomaque a été donnée par l'un des puissants khans de la Horde d’Or, du nom de Ouzbek Khan, à des princes russes comme symbole d’union et de protection marquant l’ascension politique de Moscou au sein de la Horde d’Or au début du 14ème siècle…

Après la chute de l'Union Soviétique et l’annonce de souveraineté du Tatarstan (qui ne seras pas entérinée par Moscou, ndt), il était nécessaire d’avoir une identification tatare pour la symbolique d’état. Il a été alors proposé de prendre le dragon comme symbole de la république en l’intégrant dans les armoiries du Tatarstan.

Certains des arguments utilisés étaient que ce symbole avait eu l’approbation de la Grande Catherine en 1781 et d’Alexandre II en 1856. Un autre argument utilisé était que les traditions historiques tatares, faisaient état d’un dragon aussi bien dans la vie politique que dans la vie ordinaire. Parmi les arguments pour ce symbole il était dit que le géographe hollandais du 18ème siècle Charles Allard indiquait que dans le drapeau du royaume tatar il y avait l’image d'un dragon.

                               dragon cplt 140            dragon cplt 080      dragon cplt 130

Wikipedia: 1 - armoirie en 1781 ; 2 - armoirie en 1856 ; 3 - drapeau Tatar selon Charles Allard

 

Les opposants remettaient en cause le fait de l’utilisation symbolique ancestrale du dragon par les Tatars. L’un des contre-arguments était que les reptiles divers, y compris les serpents et les dragons ont toujours porté un sens négatif dans les légendes, contes de fées, et folklore tatars. De plus, ces créatures causent pour la plupart des gens dégoût et peur...

Enfin, après bien des discussions, un léopard blanc fut approuvé comme symbole de la république tatare et non pas un dragon. 

 dragon cplt 040

Wikipedia: armoirie du Tatarstan avec la figure d'un léopard blanc

Toutefois, au le début des années 2000 dans les milieux intellectuels de Kazan la question du symbole du dragon était de retour.

De nouveau, les arguments quant à la continuité des traditions étaient donnés, avec le fait que des antiquités tatares avaient été trouvées avec cette créature mythique dans les territoires historiques des khanats tatars.

 

      dragon cplt 120       dragon cplt 110        dragon cplt 090

Histoire des Tatars, Volume III : 1 et 2 - boucle et sangle de ceinture avec dragon, Djöchi Ulus (Horde d'Or) 13éme et 14éme siècles; Wikipedia : 3 - fragment du sceau d'Ivan le Terrible

 

Certains experts ont fait valoir que, auparavant, ce symbole a été utilisé sur les sceaux du khanat de Kazan (mais il n’y a pas de documents sauvegardés pour le prouver).

On croit que, après la prise de Kazan par Ivan le Terrible, ce symbole a été transféré dans le sceau russe. Le sceau de la région de Kazan à l’intérieur de l'Empire russe a utilisé le symbole du dragon. Pour preuve, les diplomates étrangers de cette période, selon les chercheurs, étaient surpris de l’utilisation de ce symbole, bien connue en Europe et donc pas typique de la Russie ...

L’historien moderne tatar R. Khakimov pense que chez les tatars beaucoup provient de leurs ancêtres nomades les Huns de l’ouest, qui, selon l'historien chinois Sima Qian, ont appartenu à une dynastie en Chine, avec des représentants empereurs, au moins sous la dynastie Tang (7éme - 10éme siècles). Le symbole chinois du dragon, a été alors importé par ces ancêtres des Tatars.

Selon l'anthropologue A. Boyarov, d'autres ancêtres des Tatars, les Sarmates (peuplade pré-iranienne du début du 1er millénaire, ndt), qui sont inextricablement liés, d'une part à la civilisation aryenne des steppes, et d'autre part aux pré-iraniens de l'ouest (les Perses), ont également eu une coutume de représentation d’un dragon ailé, comme ce fut le dans le monde antique iranien.

Un autre expert renommé, Lev Gumilev (historien soviétique, 1912-1992, ndt) à son tour a fait valoir que pour les anciens turcs, également partie de l'ethnogenèse des Tatars modernes, le dragon était considéré comme un mythe protecteur...

dragon cplt 010             dragon cplt 030            dragon cplt 020

Wikipedia: armoiries de villes de la région de Kazan en 1781 Tetyushi, Mamadysh, et Chistopol

Le symbole du dragon est associé à la quête d’un trésor ainsi qu’aux concepts d'immortalité, de prospérité, de connaissance, de puissance, de sagesse et d'éternité. Ce symbole est largement utilisé dans l'est et du sud-est asiatique, dans la culture européenne de l’ouest au 1er millénaire et, apparemment, chez les ancêtres des Tatars.

En fin de compte, grâce à l'excellent travail des historiens, des ethnographes, des linguistes et des archéologues, en 2004 le symbole du dragon a été retenu pour le blason de Kazan, la capitale du Tatarstan.

.

Pour agrandir les photos, cliquez dessus avec la souris

*************  dragon 010 150   *************  dragon 020 150  *************   dragon 030 150  *************

*************  dragon 040 100   *************  dragon 050 150  *************   dragon 060 150  *************

               girouettes de Kazan représentant un dragon ailé

                *************  dragon 080 150  *************   dragon 090 150  *************

               *************  dragon 100 150   *************  dragon 110 150  *************  

                *************   dragon 119 150  ************* dragon 130 150   *************

               ornements décoratifs avec dragon sur les bâtiments de Kazan

               *************    dragon 140 150  *************   dragon 150 150  *************

                 *************  dragon 160 150   *************  dragon 170 150  *************  

               armoiries sur les bâtiments de Kazan

                *************   dragon 180 150  ************* dragon 190 150   *************

 *************    dragon 200 150  *************   dragon 210 150  ************* dragon 220 150   *************

                plaques de services administratifs de la ville de Kazan

                *************  dragon 230 150  *************   dragon 240 150  *************

               antiquaire de Kazan : plumier métallique portant l’image d'un dragon

texte Alfir Gafurov et Inera Safargalieva

photo Inera Safargalieva

traduction Inera Safargalieva et Jean Potier

Copyright © 2019 caravanarba.org - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public